Camille Louzon

24 septembre – 15 octobre 2019


 

À partir de l’automne 2019, avec le soutien de la DRAC et de la Communauté de communes Pays de Forcalquier-montagne de Lure et l’Agglomération Durance – Lubéron – Verdon, les associations éclat de lire et Croq’livres accueilleront pour trois mois Camille Louzon.
Le lancement de sa résidence se fera le mardi 24 septembre au sein de son exposition à l’Hôtel Raffin – Centre culturel et littéraire dans le cadre des Parenthèses du mardi, et elle animera ses premiers ateliers durant le festival des Correspondances à Manosque. Elle reviendra passer le mois de mai 2020 pour clôturer sa résidence et participer à la Fête du livre jeunesse.

Horaires :  du mardi au samedi, 14h à 18h

Tarifs* :

6 euros plein tarif – Tarif réduit : 5 euros

Gratuit pour les – de 12 ans.

*Ces tarifs donnent accès à cette exposition temporaire et l’exposition permanente « Jean Giono et les chemins de l’oeuvre », ainsi qu’au jardin.

 

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

 

Centre Jean Giono – Informations visiteurs 

Ce samedi 12 octobre après-midi

L’exposition temporaire de Camille Louzon au 1er étage sera exceptionnellement inaccessible 

en raison du concours de traduction

PRIX ATLAS DES LYCÉENS

________________

 

« Jardins fragiles » du 9 juillet au 22 septembre

« Jardins fragiles » évoque les dangers qui guettent tout être vivant : négligence, indifférence, force et ruse des prédateurs, menaces en tout genre, destruction. Mais aussi, et peut-être à cause de tout cela, beauté, émotion, grandeur, poésie.
Aujourd’hui, les graveurs de l’atelier Empreinte 04 ont observé avec attention les jardins, d’ici et d’ailleurs, jardins intimes et intérieurs ; ils ont traduit leurs sensations : rêverie, joie, mélancolie, nostalgie des carrées moyenâgeux, disparition des arbres ; ils ont suivi des chemins improbables, venus de la littérature ; ils ont écouté la symphonie des habitants de nos jardins.

L’exposition présentera une cinquantaine d’œuvres gravées, de techniques variées, du 9 juillet au 22 septembre 2019.

Horaires :  du mardi au samedi, 10h à 12h30 – 14h à 18h

Tarifs* :

6 euros plein tarif – Tarif réduit : 5 euros

Gratuit pour les – de 12 ans.

*Ces tarifs donnent accès  à cette exposition temporaire et l’exposition permanente « Jean Giono et les chemins de l’oeuvre »

 

 

 

 

 

 

« Les Naufragés ou la Géographie du doute » du 2 mars au 5 mai

Exposition photographique d’Alain Gualina à la Fondation Carzou. Une proposition du Centre culturel et littéraire Jean Giono.

 

 

« Les Naufragés » évoque la perte de repères, l’impression d’être à la fois nulle part et partout chez soi, mais cette notion nous concerne tous, par uniquement les migrants. La « Géographie » fait référence aux origines du photographe qui font écho aux nôtres. Le « doute » fait directement allusion à la création, l’homme ne pouvant créer sans douter…

Ainsi, Les Naufragés ou la géographie du doute est un récit photographique sans itinéraire précis qui mêle l’ici et l’ailleurs, le présent et l’avenir, le familier et l’étranger, tente en réalité de retranscrire la perception dutemps de l’errance et de l’imaginaire de l’entre-deux.

Il s’agit pour Alain Gualina « d’établir un dialogue entre terre et mer, entre mythes et réalités, auquel vient s’ajouter, par-delà le bégaiement des éléments, l’affranchissement vertigineux de la limite ».

 

 

 

Maria Borrély,  exposition du 5 au 20 octobre  

 

vendredi 5 octobre à 18h 30, 

vernissage de l’exposition

À cette occasion, rencontre-lectures

avec Jacques Mény, président de l’Association des Amis de Jean Giono

et Claude Fosse, comédienne.

Entrée : 2 euros

(entrée libre et gratuite pour l’inauguration du 5 octobre à 18h30 )

 

Renseignements : Centre culturel et littéraire Jean Giono – 04 92 70 54 54

 

Maria Borrrély (1890-1963) est une femme d’idées, de convictions, d’engagement, d’enseignement. Elle ne laisse jamais la femme de lettres faire de l’ombre aux autres, de la même façon que ses romans, qui décrivent si magnifiquement les paysages, ne cachent jamais le pays et ceux qui le font.

Exposition proposée en partenariat avec la Médiathèque départementale des Alpes de Haute-Provence. Cette proposition s’insère dans les Rencontres Maria Borrély du 5 octobre au 9 novembre, organisées par les Editions Parole et l’Association Langage Pluriel.

Plus de détails sur ce programme sur editions-parole.net :  https://www.editions-parole.net/category/manifestations/nos-prochaines-manifestations/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Giono-Melville : Moby-Dick », exposition du 2 août au 15 septembre

« Je l’emportais régulièrement avec moi dans mes courses à travers les collines. […] Il me suffisait de m’asseoir le dos contre le tronc d’un pin, de sortir de ma poche ce livre qui déjà clapotait pour sentir se gonfler sous moi et autour la vie multiple des mers » 
Jean Giono
Melville et Giono ne se sont jamais rencontrés, sinon à travers l’oeuvre que l’écrivain américain a laissée à la postérité.
Cette rencontre sera l’origine d’une aventure : une traduction à six mains par Jean Giono, Lucien Jacques et Joan Smith.
Cette exposition s’en fait le récit avec des pièces d’archives, des enregistrements sonores, accompagnés par des panneaux illustrés.

Renseignements

Centre Jean Giono

3 boulevard Elémir Bourges
04100 Manosque
04 92 70 54 54

 

 

 

 

 

Harpo& A3Exposition Harpo & typographe et artisan du livre

du 7 mars au 21 avril

 

Grâce aux regards croisés de deux univers, de deux artistes en leur domaine, de deux talents du territoire, cette exposition met en lumière un savoir-faire et une technique devenus très rares : ceux d’un éditeur au plomb utilisant une linotype.

Photographies : Jesus del Rio / Affiches typographiques : Pierre Mréjen des Editions Harpo &

Inauguration de l’exposition le 14 mars à 18h00

Librairie éphémère du Petit Pois lors de l’inauguration

Entrée : 2 euros (entrée libre et gratuite pour l’inauguration du 14 mars)

Renseignements – Centre culturel et littéraire Jean Giono 04 92 70 54 54