Centre Jean Giono » Expositions » Exposition temporaire

Exposition temporaire

Voyages de Jean Giono à Venise et à Marseille

Du samedi 1 juillet 2017 au jeudi 31 août 2017

affiche expositions Venise Marseille pour site

Photos

  • affiche expositions Venise Marseille pour site

Cet été deux expositions nous emmènent dans un fabuleux et onirique voyage autour de la Méditerranée en compagnie de Jean Giono.

Tout d’abord à Marseille, que l’écrivain présente comme « la ville d’or », une «sorte de Moscou » (Noé, 1947),  puis côté mer Adriatique à Venise « cette ville à demi-noyée autour de laquelle rien n’émerge » (Voyage en Italie, 1953) où la lenteur, le silence et même la mélancolie constituent une vaporeuse volupté.

Réalisation (version itinérante) : Renaud Manos et Françoise Gabella. Textes : Jean Giono.  Photographies : François-Xavier Emery.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et aussi à la médiathèque d’Herbès…

image (1)

   « La Ménagerie énigmatique de Jean Giono »

Les animaux sont constamment présents dans l’œuvre de Jean Giono. Sans être pour autant un écrivain animalier, Giono-Noé accueille dans son arche prodigieuse une vaste faune sauvage ou domestique et fait vivre dans ses récits la plus grande variété d’espèces animales : chevaux, ânes, moutons, taureaux, oies, paons, serpents, sangliers, renards, loups, poissons, insectes, oiseaux, etc. Si certains animaux, comme le cerf de Que ma joie demeure ou le loup d’Un roi sans divertissement, acquièrent une dimension symbolique, il en est d’autres auquel le traducteur de Moby Dick confère une taille monstrueuse. Quelques-uns, étranges ou fantastiques, sortent directement de son imagination.

Jacques Meny