Les Naufragés ou la géographie du doute

Du samedi 2 mars 2019 au dimanche 5 mai 2019

« Les Naufragés » évoque la perte de repères, l’impression d’être à la fois nulle part et partout chez soi, mais cette notion nous concerne tous, par uniquement les migrants. La « Géographie » fait référence aux origines du photographe qui font écho aux nôtres. Le « doute » fait directement allusion à la création, l’homme ne pouvant créer sans douter…Ainsi, Les Naufragés ou la géographie du doute est un récit photographique sans itinéraire précis qui mêle l’ici et l’ailleurs, le présent et l’avenir, le familier et l’étranger, tente en réalité de retranscrire la perception dutemps de l’errance et de l’imaginaire de l’entre-deux.
Il s’agit pour Alain Gualina « d’établir un dialogue entre terre et mer, entre mythes et réalités, auquel vient s’ajouter, par-delà le bégaiement des éléments, l’affranchissement vertigineux de la limite ».

Photos