Lumières sur “Pan”


A découvrir, à lire / vendredi, février 7th, 2020

L’oeuvre immense de Jean Giono a inspiré nombre d’artistes, et recèle une infinité de trésors à découvrir dont un grand nombre consultables au centre de documentation. Mise en lumière sur Prélude de Pan !

« L’homme avait replacé la colombe sur son épaule. Il avait eu pour elle un petit murmure, comme pour lui dire : n’aie pas peur, reste là. Et il avait tourné vers nous sa face de chèvre avec ses yeux tristes allumés. »

Cette nouvelle de Jean Giono prépubliée dans L’Almanach des Champs le 1er novembre 1929, appartient au recueil Solitude de la pitié. Ce texte devait d’abord introduire la trilogie de Pan.

Ce récit fantastique s’insère dans le cadre d’une fête de village alpin.

“Un mystérieux étranger, mi-homme, mi-chèvre, prend la défense d’une colombe mutilée par un bûcheron, et déchaîne pour le punir une monstrueuse bacchanale. Un schéma mythique structure le récit : présages, transgression humaine et châtiment divin. La fusion de l’orgie dionysiaque doit permettre aux hommes de retrouver l’harmonie perdue avec le monde ; Pan, qui symbolise la Nature, révèle ici un  visage ambivalent, mêlant tendresse et colère”.  A. Landes

Illustration : Eaux fortes originales de Jansem Le Livre Contemporain et les bibliophiles Franco-Suisses édité le 25 février 1974