Le Centre culturel et littéraire

La direction de la lecture publique de la communauté d’agglomération Durance Luberon Verdon (DLVA) regroupe la gestion du réseau de lecture publique, soit 20 médiathèques, du Centre Jean Giono et du Centre culturel et littéraire. 

Le Centre culturel et littéraire installé au sein de l’Hôtel Raffin, regroupe le Centre Jean Giono, la direction de la lecture publique de la DLVA, l’association des Correspondances de Manosque, l’association Éclat de lire, Éditeurs du Sud et le Pôle Musée et archives de Manosque.

Ces acteurs culturels œuvrent ensemble pour animer l’offre culturelle du Centre et proposer de nombreuses manifestations : lectures, spectacles, festivals, expositions temporaires, etc. Dans ce cadre, chaque dernier mardi du mois le Centre culturel présente Les parenthèses du (mardi) : performance, spectacle, lectures ou rencontres, chaque mois la littérature est à l’honneur sous toutes ses formes.

Pour retrouver la programmation du Centre culturel et littéraire, rendez-vous sur la page Programmation culturelle.

Mise en lumière des différents acteurs du Centre culturel :

Lors de sa création en 2013, la DLVA s’est dotée de la compétence gestion des équipements culturels avec comme axe fort le développement de la lecture publique. Dans le cadre de cet exercice, la collectivité gère le réseau de lecture publique constitué de 20 bibliothèques.
La démocratisation culturelle, le rééquilibrage de l’offre de lecture publique sur l’ensemble du territoire, la lutte contre l’illettrisme et la fracture numérique sont autant d’objectifs de la politique culturelle communautaire, auxquels répond sans conteste la mise en réseau de la lecture publique.

Depuis 1999, Les Correspondances de Manosque inventent de nouveaux modes de rencontres avec le texte pour mettre en avant une littérature vivante. Elles accompagnent de jeunes écrivains, saluent les grands auteurs d’aujourd’hui, privilégient les lectures et les croisements artistiques. Ainsi chaque année, fin septembre, ce sont plus de 16 000 festivaliers qui parcourent Manosque durant cinq jours et célèbrent ensemble l’écriture et la rentrée littéraire.

Créée en 1993, l’association Éclat de lire s’est donné pour objectifs d’aider au développement du goût et de la connaissance du livre pour enfants et de permettre au plus grand nombre d’accéder à la lecture. Avec le soutien solide d’une équipe de bénévoles, l’association organise des actions régulières tout au long de l’année et ponctuellement, des manifestations à caractère événementiel. C’est ainsi que 7000 enfants et jeunes du département des Alpes de Haute Provence, participent aux projets de l’association.

Cette association, créée en 2002 regroupe des éditeurs de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et décline ses actions aussi bien en France qu’à l’étranger. Elle a pour objectif de mutualiser les outils et les compétences de chacun des éditeurs et d’imaginer ainsi des stratégies communes. Éditeurs du Sud entretient des relations professionnelles avec des éditeurs étrangers pour multiplier les cessions de droits, les co-éditions et les coproductions internationales.

Outre la collecte, le classement et la conservation, la communication et la mise en valeur des fonds constituent une activité importante du service, par le biais, par exemple, d’expositions, de visites (scolaires, Journées Européennes du Patrimoine, associations etc.) ou encore de participation au bulletin municipal. Le service commun des archives a également reçu pour mission d’accompagner les communes de la DLVA dans la gestion de leurs archives en leur proposant son assistance technique en la matière.

  • Maya Michalon, animatrice littéraire

D’abord coordinatrice culturelle à l’association Libraires du Sud à Marseille, puis attachée de presse aux éditions Le Bec en l’air, Maya Michalon travaille ensuite pour l’association Croq’livres à Forcalquier, avant de rejoindre l’équipe éditoriale de L’école des loisirs en 2017. Depuis une quinzaine d’années, elle anime régulièrement des rencontres littéraires pour différents événements : les Correspondances de Manosque, la Fête du livre de Bron, Grains de sel à Aubagne, Oh les beaux jours! à Marseille…
Elle propose régulièrement une formation “Animer une rencontre littéraire” à destination des libraires et des bibliothécaires, et travaille depuis quelques années, avec l’appui d’autres animateurs et du réseau RELIEF, à l’élaboration d’un code d’usage et d’un annuaire des animateurs littéraires.